Lors d’un achat ou d’une vente immobilière, il est important de constituer un dossier complet sur le bien et également sur la copropriété.

Cela vous permettra d’apprécier au mieux la qualité et les défauts du logement et d’éviter, dans l’intérêt du vendeur comme de l’acquéreur, les mauvaises surprises.

En fonction de la destination et de l’année de construction, certains documents sont obligatoires, notamment les diagnostics immobiliers tels que : Surface carrez, performance énergétique, amiante, plomb, installation gaz et électricité.

Les documents relatifs à la copropriété : Les procès-verbaux d’assemblées générales, le relevé de charges, le carnet d’entretien, le règlement de copropriété etc…

Ces éléments vous informeront sur les éventuels travaux passés et à venir (travaux d’isolations, de mises aux normes)

D’autres documents peuvent être demandés : les impôts fonciers, les plans, les documents d’urbanisme type plu ou pos pour l’acquisition d’une maison et d’un terrain, les baux dans le cadre d’un investissement locatif, les factures des derniers travaux réalisés…

 

Renseignez-vous sur les dispositions fiscales et successorales le plus adaptées à votre situation avant de vous engager :

En fonction du prêt sollicité et du statut juridique (sci, nom propre) vous pouvez faciliter la transmission de votre patrimoine et bénéficier d’avantages fiscaux.

Le vendeur peut également être assujetti à l’impôt sur la plus-value

Outils à votre service